Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Paiement en 3 fois disponible sur toutes nos pièces

Livraison gratuite en France métropolitaine et en Europe

Le diamant de laboratoire en 2023

En 2022, les diamants de laboratoire représentaient 10% du total des ventes de bijoux sertis de diamants, contre seulement 2% en 2018.
C’est aux États-Unis que le marché du diamant de synthèse est le plus développé, comptant pour presque 80% de la demande globale. Peu étonnant lorsque l’on sait que cette pierre précieuse y a été introduite il y a presque 20 ans, contre environ 5 en France.

Ce développement rapide et indéniable du marché des diamants cultivés en laboratoire est sûrement l’exemple le plus criant de l’évolution globale du secteur de la joaillerie.

En effet, la création de diamants de synthèse suffisamment beaux pour être sertis sur des bijoux* a permis de réécrire les codes traditionnels du marché de la joaillerie, en proposant une alternative moderne et positive au diamant dit « naturel ».

* Pour en savoir plus sur l’histoire et la fabrication d’un diamant de synthèse, c’est par ici

Un storytelling bien ficelé

Jusqu’au début des années 2000, on parle de cartel du diamant * : De Beers domine le marché du diamant en produisant et achetant la quasi-totalité des pierres brutes, ce qui lui permet de garder un contrôle absolu sur l’offre et ainsi, de donner le la sur le prix.
C’est dans les années 1950, au sortir de la seconde guerre mondiale, que la magie du marketing opère en faveur du marché du diamant. De Beers lance une campagne de communication massive autour du fameux slogan « diamonds are forever », campagne qui se réinventera ensuite au fil des années.

Incroyable mais vrai : c’est cette stratégie marketing opérée par le premier producteur de diamant qui créé toute la désirabilité dudit diamant, en convaincant des centaines de millions de consommateurs que cette pierre précieuse est le plus beau symbole de l’amour.

  

* Depuis une vingtaine d’année, De Beers est concurrencé par Alrosa, une entreprise Russe (détenue à 33% par l’état Russe) devenue premier producteur et importateur mondiale de diamant. Plus d'informations sur le marché du diamant extrait des mines à découvrir dans cet article de notre journal.

Suite au déclenchement de la guerre en Ukraine, de nombreuses sanctions ont été prises à l’encontre de Alrosa, ce qui a engendré une hausse considérable du prix des diamants puisque l’offre a diminué.

Des valeurs dépassées

 Les grands acteurs traditionnels de l’industrie ont donc toujours présenté le diamant comme LE symbole de l’amour éternel, de l’engagement et des sentiments d’un homme envers une femme. Le message était clair... et sans grande finesse : la valeur d’un diamant (autrement dit, sa taille et donc son prix) représente la valeur que vous accordez à votre partenaire. Et, « quand on s’aime, on ne compte pas », c’est bien cela ?

 
Un diamant naturel perd au moins 50% de sa valeur à partir du moment où vous achetez le bijou, contrairement à ce que l’on pourrait (nous faire) croire. 

Cette vision peut sembler très datée mais, dans le microcosme de la joaillerie, on peut encore entendre ces arguments en 2023. On vous laisse d’ailleurs écouter les propos de Martin Rapaport dans l’édifiant « Nothing lasts forever » (documentaire réalisé par Jason Kohn en février 2023) ...

Le luxe de la transparence

 Vous avez vu le film « Blood Diamond » ?

Sorti en 2007, il a contribué à sensibiliser les consommateurs au sujet de l’exploitation des mines de diamant et de tous les travers immoraux de ce secteur (financement de conflits armés dans des zones de guerre, travail des enfants, conditions dangereuses...). Sur le plan de l’écologie, impossible de passer à côté des photos effrayantes des mines à ciel ouvert et de l’indéniable impact de l’extraction minière sur les écosystèmes locaux.

Le diamant de synthèse, fabriqué dans des laboratoires sécurisés, répond donc à une demande accrue de transparence et de responsabilité de la part des consommateurs. Pour en savoir plus, c'est par ici !

 

 

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Inscrivez-vous à notre newsletter et obtenez 10% de réduction sur votre première commande.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat