Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Paiement en 3 fois disponible sur toutes nos pièces

Livraison gratuite en France métropolitaine et en Europe

Le diamant de laboratoire séduit...

Le fond LVMH Luxury Ventures vient d'annoncer son investissement dans un pionner de l’industrie du diamant de synthèse : le fabricant israélien Lusix.

Cette décision du géant du secteur du luxe est ancrée dans une démarche stratégique globale : le fonds d’investissement recherche des entreprises innovantes et disruptives, à la pointe des dernières tendances. Lusix répond parfaitement à ces critères puisqu’elle propose des diamants créés à 100% à partir d’énergie solaire, le must ultime lorsqu’il s’agit de ces pierres précieuses.

En investissant massivement dans la fabrication de diamants de laboratoire, LVMH semble en quelque sorte valider ces pierres pour ce qu’elles sont : les diamants du futur.

Mais ce n’est pas tout !

Quelques mois plus tôt, la marque d’horlogerie TAG Heuer lançait la Carrera Plasma, une montre sertie de plus de 11 carats de diamants créés en laboratoire (que la marque qualifie d’ailleurs de « Diamants d’avant-garde »).

En 2021, c’est Vever et Oscar Massin, deux maisons de joaillerie historiques, qui étaient relancées par le fonds d’investissement Luximpact. Dans les deux cas, Luximpact a fait le même pari : utiliser des diamants de laboratoire plutôt que des diamants de mine pour donner un nouveau souffle à ces maisons endormies. 

Force est de constater que le diamant de synthèse, pendant longtemps mal perçu dans le secteur, se fait peu à peu sa place au soleil.

Et pour cause, les préoccupations des consommateurs changent : l’éthique et le développement durable prennent de plus en plus de place dans la décision d’achat. 

Si les Nations Unies ont commencé à parler de « blood diamonds » (ou « diamants de sang ») dès les années 90, ce n’est finalement que depuis quelques années que l’offre semble réellement évoluer dans le domaine de la joaillerie.
Le diamant, qui a toujours eu une place unique de « Reine » des pierres précieuses (tout du moins, de pierre la plus connue et de loin la plus populaire), a peu à peu perdu de son lustre.

En cause ? Des scandales éthiques et écologiques à répétition qui entachent le secteur depuis plus de 10 ans (on vous invite d’ailleurs à lire notre article sur le sujet pour en savoir plus).

Tout cela nous amène à penser qu’aujourd’hui, le luxe n’est plus uniquement une question d’objet et de symbolique. Le vrai luxe repose pour beaucoup sur la connaissance : celle de l’histoire de son bijou et de ses composants.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Inscrivez-vous à notre newsletter et obtenez 10% de réduction sur votre première commande.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat